Accueil Blog Apple Car : une négociation avec Canoo qui a échoué

Apple Car : une négociation avec Canoo qui a échoué

Depuis de nombreux mois, il n’y avait pas eu de nouvelles rumeurs sur le projet de l’Apple Car. Récemment, cependant, plusieurs rapports ont émergé ajoutant de multiples détails sur le travail que la firme Cupertino, a tranquillement et discrètement poursuivi pendant tout ce temps, dans le développement de sa voiture électrique autonome. Voici maintenant un nouveau rapport exclusif de The Verge qui raconte qu’Apple, au premier semestre 2020, avait entamé des négociations avec la startup Canoo qui se spécialise précisément dans le domaine des véhicules électriques.

Une négociation qui s’est soldée sans accord

Selon la source, différentes options allant de l’investissement à l’acquisition ont été discutées. Apple était donc très proche d’investir dans cette start-up, mais les négociations ont finalement échoué. Ce qui intéressait Cupertino, c’était la plateforme modulaire que Canoo a développée pour les véhicules électriques et qui est conçue pour permettre une flexibilité maximale dans la conception des voitures.

Finalement, la startup a fusionné avec Hennessy Capital Acquisition Corp. IV, qui a permis de réunir 300 millions de dollars pour financer la production du minivan Canoo et pour poursuivre le développement d’autres projets. Dans le rapport, Apple n’a pas fait de commentaire alors que Canoo a fait savoir qu’il n’avait pas l’intention de faire de déclaration sur le sujet.

Un rapprochement Apple – Hyundai pour l’Apple car

Ce rapport arrive peu après les informations selon lesquelles, Apple et Hyundai seraient très proches de signer un accord de collaboration pour la construction de l’Apple Car. Selon ce rapport, une « version bêta » du véhicule, un concept probablement, pourrait déjà être présentée l’année prochaine. La production de masse pourrait commencer dès 2024 dans une usine du groupe américain Hyundai.

Enfin, une curiosité, juste Canoo au début de 2020 avait conclu un accord avec le groupe Hyundai pour le développement d’une nouvelle plateforme pour les véhicules électriques, mais cet accord ne devrait pas avoir de rapport avec les projets d’Apple et ne serait qu’une coïncidence.