Accueil Blog Tesla, jusqu’à 10 000 voitures par semaine avec la Gigafactory de Berlin

Tesla, jusqu’à 10 000 voitures par semaine avec la Gigafactory de Berlin

Les activités de la Gigafactory en Allemagne devraient commencer d’ici la fin de l’année, probablement dès novembre prochain. Cette prédiction émane d’Elon Musk lors de l’événement qu’il a organisé à l’intérieur de l’usine pour montrer publiquement son fonctionnement et les technologies qu’il a développées pour ses véhicules électriques. Selon le PDG, les premières Tesla Model Y devraient quitter l’usine d’ici la fin de l’année.

Ces déclarations sont conformes à certaines rumeurs récentes qui évoquaient l’arrivée du feu vert des autorités allemandes en novembre. Musk a également souligné qu’une fois pleinement opérationnel, d’ici la fin de 2022, il vise à produire entre 5 000 et 10 000 voitures par semaine dans l’usine. Ce sont des chiffres très importants, qui devront évidemment être vérifiés dans le temps. Cependant, la Gigafactory européenne joue un rôle très important dans la stratégie de croissance du constructeur américain. Cette usine produira le modèle Y pour le marché européen, qui sera d’un concept nouveau puisqu’il sera doté d’un pack de batteries structurel de 4680 cellules.

Nouvelles batteries

Le nouveau pack de batteries était un autre point fort de cet événement Tesla en Allemagne. À l’intérieur de l’usine, la marque américaine a placé des cadres de démonstration avec les nouveaux packs de batteries structurels contenant les nouvelles cellules. Il s’agissait de montrer sa nouvelle technologie, qui permettra aux voitures de faire un grand bond en avant en termes d’efficacité et d’autonomie.

Il convient de noter qu’il y a également eu des démonstrations avec les cellules actuelles 2170. Il n’est pas clair si leur présence était un moyen de montrer la différence entre les deux technologies ou parce que, dans un premier temps, les Tesla Model Y utiliseront toujours cette technologie. Dans tous les cas, il est très intéressant de voir la coupe du nouveau pack batterie structurel qui montre clairement l’absence de modules internes.

Un autre aspect curieux à observer est celui des sièges qui seront placés directement au-dessus du nouveau bloc de batteries. Tesla explique que cela simplifiera l’assemblage de la voiture. Le plus impressionnant, c’est que la plateforme du SUV électrique sera essentiellement constituée de trois grands éléments : le bloc de batteries et les deux grandes parties uniques du châssis fabriqué par Gigacast.

Il sera très intéressant de voir quelles seront les différences réelles en termes d’autonomie et de performances entre les modèles Y actuels et ceux qui seront équipés de cette nouvelle plateforme. Dans l’intervalle, il reste à voir si Tesla sera effectivement en mesure de démarrer son usine le mois prochain, ou du moins d’ici la fin de l’année.