Accueil Blog Quel silent bloc choisir pour sa voiture de sport ?

Quel silent bloc choisir pour sa voiture de sport ?

Vous possédez une voiture de sport ? Sachez une chose : même si vous ne l’utilisez pas pour faire de la compétition, vous devez l’équiper correctement. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si vous participez régulièrement à des courses auto, il faudra porter un intérêt particulier à l’entretien de votre voiture. Votre sécurité et votre confort de conduite en dépendent.

Savez-vous que le silent bloc est un accessoire indispensable pour une voiture de sport ? Encore faut-il savoir quel modèle choisir. Dans cet article, découvrez nos conseils pour choisir le meilleur silent bloc pour une voiture de sport.

L’utilité du silent bloc pour une voiture de sport

Une voiture de compétition subit constamment des chocs. Le silent bloc est un équipement qui permet d’amortir les sensations de vibration à l’intérieur de l’automobile lorsque le pilote conduit. Il sert également à atténuer les bruits qui proviennent du moteur.

En d’autres termes, la présence de silent bloc est indispensable pour une voiture de sport. C’est une pièce maîtresse qui permet au pilote de bénéficier d’un confort de conduite accru avec une meilleure tenue de route. Concrètement, elle sert d’amortisseur entre les différents éléments mécaniques du véhicule et fait la jonction entre les amortisseurs et le châssis de la voiture.

Grâce au silent bloc, la voiture se veut plus stable et les pneumatiques effectuent correctement leur travail. Les risques d’accident sont donc limités.

Les différents types de silent blocs pour voitures de sport

Pour l’heure, il existe des modèles de silent bloc pour échappement, trains roulants et barres antiroulis. Sur le marché, vous trouverez également différents types de silent blocs fabriqués en caoutchouc, en silicone ou en polyuréthane.

Pour atténuer au maximum les vibrations, il est indispensable que le silent bloc d’une voiture de compétition soit particulièrement rigide. Les silent blocs d’origine sont parfois conçus en caoutchouc. Pourtant, ce matériau est bien trop souple. Ainsi, le caoutchouc peut se détériorer rapidement. En effet, la conduite d’une voiture de sport peut se faire à l’extrême.

Pour une voiture de course, le silent bloc en polyuréthane reste de loin le modèle adapté. Il s’agit d’un matériau rigide qui convient particulièrement à un usage corsé. En plus, le silent bloc en polyuréthane propose une longévité considérable. Il est doté d’une forte résistance à l’eau, à l’acide et plus encore.

Le bon moment pour remplacer ses silent blocs

Dès son acquisition, la voiture est déjà pourvue de silent bloc. Pour une voiture de sport, il en existe au moins quatre. Cependant, il s’agit de pièces qui s’usent, donc à remplacer quand cela est nécessaire. En effet, comme il subit incessamment les chocs, le silent bloc peut se détériorer au fil du temps.

Il faut savoir que le silent bloc se place normalement au niveau du châssis de la voiture, en l’occurrence sur les triangles de suspension. Lorsque vous remplacez le vôtre, pensez à faire appel à un professionnel. C’est plus sûr.

Pour garder votre véhicule de compétition en excellent état, il est nécessaire de vérifier régulièrement l’état du silent bloc. Normalement, ce contrôle se fait tous les 80 000 km. Lorsque la voiture fait du bruit et que vous ressentez des vibrations, c’est un signe que le silent bloc doit être remplacé.