Accueil Blog Porsche mise sur la Formule E et Le Mans pour 2022

Porsche mise sur la Formule E et Le Mans pour 2022

Porsche a des objectifs importants et ambitieux à atteindre en vue de la prochaine saison de sport automobile, qui, depuis plus de 70 ans, constitue la scène et le théâtre idéaux pour divertir les fans, mettre les excellentes performances de ses véhicules sur la place publique et, enfin et surtout, un terrain d’essai pour de nombreuses technologies prêtes à être lancées sur le marché automobile.

« Nous plaçons la durabilité et l’électrification comme des valeurs prioritaires pour notre marque », a ajouté Michael Steiner, membre du comité exécutif de Porsche pour la recherche et le développement. « C’est quelque chose qui se reflétera également dans le sport automobile à l’avenir. Les premières mesures importantes que nous prenons dans cette direction sont visibles pour notre public et nos supporters ».

La voiture de course développée par Porsche à laquelle M. Steiner fait référence est le concept-car Mission R. Cette voiture entièrement électrique, dévoilée lors du récent salon IAA MOBILITY 2021 à Munich, est dotée d’une transmission intégrale et d’un groupe motopropulseur électrique puissant et performant, capable de délivrer jusqu’à 800 kW (1 088 ch), et se veut une vision de la voiture de sport du futur, la quintessence de la marque de Stuttgart.

Découvrez aussi la nouvelle Porsche Taycan GTS électrique !

Envisageant des objectifs plus proches en termes de temps et de développement, l’équipe Porsche Formula E vise à remporter sa première course dans la série électrique, qui débutera sa huitième saison en 2022 avec 16 courses au calendrier.

« Il n’y a absolument aucun doute que nous avons ce qu’il faut pour gagner encore plus d’une course« . Thomas Laudenbach, le responsable de Porsche Motorsport, en est certain. « Nous avons déjà fait très bien la saison dernière et maintenant nous visons encore plus haut. Au cours des derniers mois, notre équipe de développement à Weissach a effectué tous les changements autorisés par le règlement pour améliorer la voiture et nous croyons fermement que la Porsche 99X Electric sera en mesure de mener le peloton la saison prochaine. »

Les voitures électriques seront pilotées par les pilotes d’usine André Lotterer et un vieux briscard de la F1, Pascal Wehrlein. Si l’un d’eux devait abandonner, Simona de Silvestro ou Neel Jani seront prêts à sauter à bord en laissant le rôle de pilote de réserve. La nouvelle saison devrait débuter les 28 et 29 janvier 2022 avec deux courses à Diriyah, en Arabie Saoudite.

Deux Porsche 911 RSR pour la FIA WEC

En plus de la Formule E, deux Porsche 911 RSR officielles seront à nouveau engagées dans le championnat mondial d’endurance FIA WEC. Dans cette compétition historique, Porsche alignera à nouveau deux 911 RSR de 515 PS. Les deux voitures de course s’affronteront au cours des six prochaines courses sous la direction d’Alexander Stehlig, directeur général du projet et chef des opérations. A bord, l’italienne Gianmaria Bruni et l’autrichien Richard Lietz se partageront à nouveau les commandes de la voiture n°91.

Dans la voiture sœur n°92, le Français Kévin Estre échangera sa place avec le Danois expérimenté Michael Christensen. La première course de la nouvelle saison aura lieu le 18 mars à Sebring (États-Unis), et les 11 et 12 juin 2022, les deux Porsche 911 RSR participeront à la 90e édition de la classique française d’endurance sur le circuit emblématique du Mans.

A noter que Dane Cameron et Felipe Nasr feront également partie de la liste officielle des pilotes de Porsche Motorsport à partir de 2022. Cameron, l’Américain de 33 ans, a remporté le titre DPi du championnat IMSA WeatherTech SportsCar en 2016 et 2019. Tandis que Nasr, un ancien pilote de Formule 1 de 29 ans originaire du Brésil, a obtenu le championnat de la série de courses d’endurance nord-américaine en 2018 et 2021.

Les deux nouveaux pilotes participeront activement au développement des prototypes d’endurance LMDh de Porsche, équipés d’un groupe motopropulseur d’une puissance de 500 kW (680 ch). À partir de 2023, le prototype LMDh sera engagé par Porsche Penske Motorsport dans le championnat du monde d’endurance de la FIA et dans le championnat nord-américain IMSA WeatherTech SportsCar.

« Nous travaillons en permanence avec notre partenaire Penske sur le développement du nouveau prototype LMDh et nous collaborons constamment avec le fabricant de châssis Multimatic« , explique Thomas Laudenbach. « En janvier, nous commencerons des tests intensifs pour nous assurer que nous sommes préparés de manière optimale pour nos débuts en compétition en 2023. »

Lors de la prochaine saison, en 2022, Porsche soutiendra de nombreuses équipes de clients qui s’affronteront avec la 911 GT3 R sur les grandes scènes internationales, comme le DTM et le FIA GT3.