Accueil Blog Plaques d’immatriculation aluminium ou plexiglass ?

Plaques d’immatriculation aluminium ou plexiglass ?

La différence entre les plaques d’immatriculation en métal (aluminium) et celles en plastique (plexiglass) est notoire. En fait, de nos jours, il est rare de trouver des voitures récentes qui présentent la première, puisque les plaques d’immatriculation en plastique sont principalement choisis par les garagistes et les particuliers pour les voitures neuves.

Les plaques métalliques traditionnelles sur les voitures sont déjà considérées comme une page du passé lointain. En fait, on ne les voit que sur les modèles qui ont un certain âge et que leurs propriétaires sont réticents à changer. Aujourd’hui, les plaques d’immatriculation en plastique sont approuvées par l’Union Européenne.

Contrairement aux anciennes, les plaques d’immatriculation Euro sont fabriquées en acrylique et en plastique. De cette façon, les véhicules sont identifiés de manière plus durable, car elles sont entièrement recyclables et plus sûrs. Les nombreux dommages causés par les plaques métalliques lors de manipulations ou d’accidents font désormais partie du passé.

Pourquoi passer aux plaques d’immatriculation en plexiglass ?

Outre la possibilité d’y apposer le numéro de département et du logo correspondant de son choix (voir l’étude de Eplaque sur les départements les plus vendus en 2020), les différences entre les plaques en aluminium et les plaques en plexiglass soient plus qu’évidentes, il est intéressant de passer en revue certaines des plus importantes.

Caractéristiques des plaques en plexiglass

Les plaques d’immatriculation en plexiglass ont une grande résistance aux chocs. Cela leur permet de rester intactes après avoir subi un impact ou un accident avec un autre véhicule ou un objet.

Selon la qualité des matériaux utilisés dans la fabrication, la résistance aux rayons UV et aux températures élevées peut varier. Dans le pire des cas, ces éléments peuvent subir une détérioration prématurée et durer moins longtemps que prévu en fonction des intempéries qu’ils doivent subir. L’acrylique et le plastique sont plus sûrs que la tôle. De plus, les bords arrondis des plaques d’immatriculation actuelles minimisent le risque de se couper lorsque vous passez votre main à proximité (lors de lavage de votre auto par exemple).

Les plaques d’immatriculation en plexiglass sont 100% flexibles, ce qui permet de les plier et de les tordre sans craindre de les casser. Cette propriété se traduit également par une meilleure adaptation à la structure et à la forme du véhicule. Le matériau plastique est plus facile à nettoyer que l’aluminum, en l’essuyant simplement avec un chiffon humidifié avec de l’eau et un produit de nettoyage.

En outre, les nouvelles plaques d’immatriculation ne présentent aucun relief sur les chiffres et les lettres, ce qui constitue un avantage certain lorsqu’il s’agit d’éliminer la saleté et les restes d’insectes qui y adhèrent.

Combien coûte le changement de plaque d’immatriculation ?

À l’heure actuelle, tous les nouveaux modèles qui quittent les concessionnaires sont équipés de plaques d’immatriculation en plexiglass. Dans le cas où il est nécessaire de changer la plaque du véhicule pour une raison quelconque, il faut tenir compte du fait que toute l’offre n’est pas conforme aux exigences d’homologation de l’Union européenne.

Pour éviter tout problème, il est conseillé de demander le certificat qui atteste que la plaque est conforme à la réglementation. Il est également nécessaire de vérifier que le numéro de référence figurant sur le côté de la plaque d’immatriculation correspond au numéro indiqué sur le document justificatif. Le prix d’achat d’une de ces plaques varie entre 10 et 50 euros selon les revendeurs.