Accueil Blog Nouvelle vie à l’étranger : quelle assurance auto ?

Nouvelle vie à l’étranger : quelle assurance auto ?

Beaucoup de français (8 sur 10, selon une enquête récente) rêvent de commencer une nouvelle vie, ailleurs, quitte à tout laisser derrière eux. Un fantasme que certains concrétisent tous les ans. Pourtant, pour démarrer une nouvelle existence, mieux vaut avoir un moyen de transport pour quitter les frontières de l’hexagone. Comment cela se passe, au niveau de l’assurance auto ?

Assurance auto : le meilleur, même à l’étranger

Le déménagement est un motif valable pour procéder à la résiliation de votre contrat d’assurance. En effet, le fait de changer de pays vous contraint à adopter une nouvelle plaque d’immatriculation aux couleurs de votre nouveau pays. Votre assureur actuel ne peut donc plus vous assurer si votre véhicule n’arbore pas une plaque française.

Pourtant, si vous connaissez certaines astuces, il est possible de continuer à bénéficier des mêmes avantages ; ce qui peut être très appréciable, surtout quand ne connait pas les habitudes de son nouveau pays d’adoption. L’assureur que vous quittez peut, à votre demande, vous fournir un relevé d’informations en anglais. Cette langue est considérée comme universelle et sera comprise, où que vous alliez.

Coefficient de réduction majoration

Votre futur assureur pourra alors constater votre coefficient de réduction majoration ; autre nom de votre bonus-malus. Si vous avez de bonnes habitudes au volant, vous avez tout intérêt à présenter ce document, pour pouvoir bénéficier de cotisations plus avantageuses, surtout si vous avez eu une conduite exemplaire pendant les 5 dernières années précédant votre départ. Attention cependant, un assureur n’est pas obligé d’en tenir compte.

Car bien entendu, si cela peut jouer en votre faveur, il faut prendre en considérations les spécificités relatives à chaque pays, concernant l’analyse du risque et les cotisations mensuelles qui en découlent. En fonction des us et coutumes, cela n’est pas partout pareil, de même que dans certains pays du monde, la notion de de CRM n’existe tout bonnement pas !