Accueil Blog NIO veut des voitures électriques moins chères sous un nouveau nom

NIO veut des voitures électriques moins chères sous un nouveau nom

NIO semble avoir des idées très claires sur le développement de sa présence sur le marché des voitures électriques. Le constructeur chinois prévoit de lancer une nouvelle marque axée sur les modèles électriques destinés au marché de masse. L’annonce a été faite directement par le PDG William Li, qui a expliqué que la « relation » entre NIO et cette nouvelle marque sera semblable à celle qui existe entre Lexus et Toyota ou Audi et Volkswagen.

NIO continuera à se concentrer sur les modèles haut de gamme, tandis que la nouvelle marque, comme mentionné au début, se concentrera sur des voitures plus abordables pour le marché de masse. Pour l’instant, aucun nom n’a été donné à la nouvelle marque. Le PDG du constructeur chinois a toutefois fait savoir que les voitures qui seront proposées ne concurrenceront pas la Wuling Hong Guang MINI EV, une petite voiture électrique qui connaît un grand succès en Chine, notamment grâce à ses prix très compétitifs.

Nous voulons fournir de meilleurs produits et services à des prix inférieurs à ceux de Tesla. Aucun calendrier pour les débuts de la marque n’a encore été donné, bien que le constructeur ait déclaré qu’une « équipe de base » a déjà été créée comme première étape de l’initiative. Il ne reste plus qu’à attendre de nouvelles informations pour comprendre comment le projet va évoluer. Il semble toutefois évident que le constructeur automobile a des projets ambitieux pour l’avenir.

Commercialisée en Europe ?

La nouvelle marque sera-t-elle également présente en Europe ? Il est trop tôt pour le savoir. La seule certitude pour l’instant est que le constructeur chinois continue de travailler à ses débuts en Norvège, première étape de son entrée sur le marché européen. Nous savons déjà que NIO a l’intention de lancer ses voitures électriques dans plusieurs pays du Vieux Continent. L’entreprise apportera également son système d’échange de batteries. Il sera intéressant de voir si l’échange de batterie sera apprécié par les clients européens.

L’arrivée d’une marque proposant des voitures électriques à un prix plus abordable serait potentiellement intéressante pour le marché européen, même si beaucoup dépendra des modèles qui seront effectivement commercialisés.