Accueil Blog Kia Niro 2022 : faut-il l’acheter ?

Kia Niro 2022 : faut-il l’acheter ?

Six ans seulement après ses débuts, le Kia Niro, l’une des voitures les plus intelligentes et les plus rationnelles jamais commercialisées, fait peau neuve. Elle ne change pas sa formule de voiture électrifiée native, proposant à nouveau la motorisation full-hybride, hybride rechargeable et électrique pour offrir aux clients la meilleure solution en fonction de leurs besoins. Elle grandit en taille, résultat de la nouvelle plateforme, mais aussi en termes de technologie, sans oublier une grande attention à la qualité perçue. Le design est désormais plus raffiné et plus personnel, avec des prix débutant à 30 500 euros.

Plateforme et dimensions

La toute nouvelle plateforme K3, la troisième génération qui remplace la précédente  » J « , sans toutefois modifier sa fonctionnalité ou les carburants possibles. En effet, il peut accueillir la même mécanique électrifiée que le modèle précédent, avec des moteurs full-hybrides, hybrides rechargeables et même électriques, avec les mêmes composants, évidemment mis à jour pour ne pas compromettre un concept d’ingénierie qui a fait la grandeur du crossover coréen.

Il est désormais plus robuste et capable d’offrir une plus grande rigidité en torsion, au bénéfice du confort et du plaisir de conduire. Elle est également relativement plus légère, environ 6 % de moins que le modèle sortant, avec un poids à sec d’un peu moins de 1 500 kg pour la version entièrement hybride. La grande nouveauté de cette édition est la possibilité de bénéficier de la technologie V2V et V2L, pour transférer de l’énergie à d’autres véhicules et/ou appareils électroniques (réservé au Niro EV).

En parlant plutôt de dimensions, le Nouveau Kia Niro grandit légèrement par rapport au passé, atteignant désormais 4,42 mètres de longueur (+ 65 mm), 1,82 m de hauteur (+ 10 mm) et 1,57 de hauteur. L’empattement a également augmenté de 20 mm, pour atteindre 2,72 mètres, afin de garantir plus d’espace à bord et une meilleure stabilité sur la route.

Mécanique et motorisation

Le Kia NIro de deuxième génération se présente toujours comme un crossover électrifié, offrant des moteurs soutenus par une composante électrique sur toute la gamme. En effet, on retrouve les deux variantes hybrides, HEV ou PHEV, caractérisées par la présence d’un moteur endothermique, le moteur 1.6 Smartstream 4 cylindres à cycle Atkinson d’environ 105 ch, associé à un moteur électrique et à une transmission automatique à double embrayage à six vitesses.

La transmission est un véritable point fort de la mécanique hybride de Kia, qui diffère des systèmes CVT ou sans embrayage plus courants chez les autres constructeurs. Il offre un plus grand confort acoustique, de meilleures performances et une consommation de carburant réduite, notamment pour les autoroutes ou les longs trajets. En revanche, la marche arrière a été supprimée, ce qui permet de gagner plus de 2 kg, déléguant cette tâche au seul moteur électrique.

En ce qui concerne les groupes motopropulseurs hybrides HEV, nous trouvons un moteur électrique de 32 kW, toujours positionné à l’avant, alimenté par une batterie 240V de 1,32 kWh, pour offrir une puissance maximale totale de 141 ch et un couple de 265 Nm. Dans la version Plug-in PHEV, la puissance du moteur électrique passe à 62 kW, avec une batterie de 11,1 kW, toujours placée sous la banquette arrière. Ainsi, la puissance maximale du système passe à 183 ch, sans modifier la valeur du couple. Parmi les avantages de la motorisation PHEV figure la possibilité de rouler en mode électrique jusqu’à 63 km, déclarée dans le cycle WLTP.

Il existe également le Kia Niro EV, une version entièrement électrique du crossover. Nous trouvons maintenant une batterie de 64,8 kWh située dans la zone centrale inférieure du châssis, à l’intérieur de l’empattement, capable d’alimenter un moteur électrique synchrone à aimants permanents de pas moins de 150 kW (204 ch), pour une autonomie maximale déclarée en cycle WLTP de 460 km (avec des roues de 16 pouces).

Design du Niro 2022

Le design du nouveau Niro 2022 a été complètement revu, abandonnant les lignes douces de style européen au profit d’un look plus personnel, plus dentelé, plus oriental, allant presque à contre-courant de ce qui a été fait par d’autres constructeurs. La face avant perd presque complètement la calandre emblématique  » Tiger Nose  » au profit d’un  » Tiger Face  » plus distinctif, un langage stylistique qui englobe toute la face avant, inspiré par endroits du nouveau Kia Sportage et par d’autres du Kia EV6. Le groupe de phares est maintenant divisé, en deux parties, à partir de la deuxième finition. Cachées dans la calandre, des cloisons actives s’ouvrent ou se ferment en fonction des besoins de refroidissement de la mécanique.

De profil, il apparaît musclé, avec des moulures en plastique foncé qui courent le long de la partie inférieure de la carrosserie, renforçant le look et faisant un clin d’œil au monde du tout-terrain. Les roues, également en alliage, vont de 16 à 18 pouces, ces dernières étant moins adaptées en termes de consommation de carburant mais plus convaincantes en termes de design. À l’arrière, en revanche, on retrouve les feux verticaux à LED, presque abandonnés par toutes les autres marques. En fait, ils ont une double fonction : à l’intérieur se trouve une fente qui canalise les flux d’air pour réduire les turbulences à l’arrière au profit de la consommation. Ils permettent également un meilleur accès au compartiment à bagages arrière.

Intérieur

Une révolution complète, en revanche, pour l’habitacle, développée sous le signe de la digitalisation et de l’ergonomie pour améliorer l’expérience utilisateur de manière transversale. Une grande attention a été accordée au thème de la durabilité. Le plafond du cockpit est en fait fabriqué à partir de papier peint recyclé, tandis que les sièges, une partie du panneau de porte et le revêtement de pavillon léger sont fabriqués à partir d’un matériau dérivé de feuilles d’eucalyptus.

Le tableau de bord est particulièrement grand et aéré, avec deux écrans pour l’infodivertissement et l’instrumentation, tous deux de 10,25 pouces, haute résolution (bien qu’un écran de 4,2 pouces avec ordinateur de bord soit disponible de série devant le volant). Le système multimédia de 10,25 pouces est de série, en réseau (pendant 7 ans sans frais pour la version électrique), avec navigation intégrée et affichage du trafic en temps réel. Il existe également une fonction spéciale, appelée Green Zone, qui détecte automatiquement les itinéraires dans les centres historiques ou les zones urbaines (mais aussi les hôpitaux, les écoles, etc.), activant le mode zéro émission sur les versions hybrides, à condition que l’énergie résiduelle soit suffisante.

En revanche, la version Business est équipée de série d’un tableau de bord numérique de 4,2 pouces, hérité du nouveau Kia Sportage, qui permet d’afficher les principales informations lors des déplacements. A partir de la finition Evolution ou sur demande sur les autres, on trouve à la place le deuxième écran de 10,25 pouces. Il y a aussi un pratique affichage tête haute HUD, pour ne jamais quitter la route des yeux, ainsi qu’un accès sans clé avec clé numérique, de série.

En bas, au-dessus du tunnel central, nous trouvons le pratique panneau numérique Multi Mode, avec lequel il est possible de passer rapidement des touches tactiles de la gestion de la climatisation automatique aux raccourcis pour la gestion du système multimédia. Une idée ingénieuse déjà introduite avec le Sportage qui arrive maintenant aussi sur le Niro. La qualité des matériaux n’est pas mauvaise non plus, douce sur le tunnel central (très spacieux et bien fini) ainsi que sur le tableau de bord et le panneau de porte. Le volant à deux branches est également nouveau, tout comme la disposition générale du tableau de bord, qui semble envelopper les occupants.

L’espace intérieur est également digne d’éloges, dans tous les sens, surtout si l’on considère l’espace pour les jambes des passagers arrière. Les bouches d’aération et les prises USB dédiées ne manquent pas, tandis que le coffre offre un espace minimum de 451 litres (contre 436 dans la génération précédente) jusqu’à un maximum de 1 456 litres en rabattant la deuxième rangée de sièges. La capacité tombe à 348 litres pour la version PHEV et passe à 475 litres pour la version électrique, en ajoutant 20 litres à l’avant.

Kia Niro : un bon en avant

Le nouveau Kia Niro 2022 fait un grand bond en avant par rapport à la génération précédente, notamment en termes de confort et de dynamique de conduite. La première est assurée par de meilleurs coussinets de suspension, un réglage différent des garnitures et davantage de matériau absorbant les sons dans la zone centrale/bas de l’habitacle. Le bruit du moteur a également été presque réduit au minimum, sauf dans les situations où une plus grande puissance est nécessaire. Le Niro est également plus agréable à conduire, avec des amortisseurs plus rigides et une plateforme plus ferme. Un essui MacPherson à l’avant et Multi-bras à quatre bras à l’arrière est toujours confirmée. Les virages sont désormais plus directs et plus précis, avec une meilleure tenue de route ainsi qu’une plus grande sécurité à grande vitesse.

Il faut toujours saluer le fonctionnement du système hybride, capable d’alterner rapidement les deux moteurs, sans rendre les transitions trop perceptibles. Même sur les rocades ou les autoroutes, le moteur thermique fonctionne à bas régime sans produire beaucoup de bruit. Le Niro HEV est assez nerveux, plus que ses 10,8 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, ou sa vitesse de pointe limitée à environ 170 km/h, ne le laissent supposer. Elle ne court donc pas après les performances, même en mode Sport, mais se conduit de manière extrêmement souple, sans à-coups et sans jamais créer de gêne pour les occupants.

Le système de régénération de l’énergie lors du freinage est particulièrement efficace. Il peut être réglé sur trois niveaux grâce aux palettes situées derrière le volant (en mode Sport, elles permettent d’engager manuellement les vitesses). Particularité du groupe Hyundai, en maintenant le levier de gauche enfoncé, il est possible de forcer le freinage régénératif à l’arrêt.

En termes de technologie embarquée, le nouveau Kia Niro dispose de l’un des packs ADAS les plus riches du marché : maintien actif dans la voie, régulateur de vitesse adaptatif, surveillance de l’angle mort (verrouillage des portes s’il détecte un véhicule venant en sens inverse lorsque vous sortez de la voiture), freinage automatique d’urgence (même lorsqu’il détecte un véhicule venant de côté), lecture des panneaux de signalisation, affichage tête haute, affichage du trafic arrière en cas de manœuvre et bien d’autres choses encore sont disponibles. Nous avons trouvé que le fonctionnement des systèmes était absolument irréprochable, en particulier dans des conditions de trafic et/ou de ralentissement.

Fiche technique

  • MOTEUR : 1.6 Euro 6d, essence, 4 cylindres
  • PUISSANCE : 105 CV
  • CUIVRE : 147 Nm
  • MOTEUR ÉLECTRIQUE : 32 kW (43 ch)
  • TOTAL : 103 kW (141 ch) et 265 Nm
  • Traction : avant
  • TRANSMISSION : automatique, à double embrayage
  • SUSPENSION : MacPherson, Multilink
  • DIMENSIONS
  • LONGUEUR : 4 420 mm
  • LARGEUR : 1 820 mm
  • HAUTEUR : 1 570 mm
  • Empattement : 2 720 mm
  • TONNAGE : 451 litres
  • ROUES : 16″ à 18″
  • POIDS : 1,490 kg
  • BATTERIE : 1,32 kWh ( 240 V)
  • PERFORMANCE
  • VITESSE MAXIMALE : 168 km/h
  • ACCÉLÉRATION 0-100 km/h : 10,8 secondes
  • CONSOMMATION : 5,2 l/100 km (WLTP combiné)
  • CAPACITÉ DE REMORQUAGE : jusqu’à 1 300 kg
  • PRIX : à partir de 30 500 euros ;

Prix et équipement des Kia Nira 2022

Pour le nouveau Kia Niro 2022, il existe différents niveaux de finition en fonction des moteurs. Pour l’hybride HEV, il existe des versions Business, Style et Evolution, tandis que pour le PHEV, seules les versions Style et Evolution seront disponibles. Pour ce qui est du Kia Niro EV, nous trouvons les niveaux Business EV et Evolution EV.

  • KIA NIRO HEV BUSINESS : à partir de 30 500 €, il comprend des jantes en alliage de 16 pouces, le système de navigation Kia DAB de 10,25 pouces, Apple Carplay et Android Auto, une caméra de recul, l’assistance au maintien dans la voie, un cluster numérique de 4,2 pouces, une garantie de 7 ans, 7 ans de trafic Kia Connect, des capteurs de stationnement arrière, la Smart Key, le freinage d’urgence automatique avec détection des piétons, la climatisation automatique bizone.
  • KIA NIRO HEV STYLE : à partir de 32 500 €, ajoute des jantes en alliage de 18″, des sièges en tissu et en cuir artificiel, des capteurs de stationnement avant, un régulateur de vitesse adaptatif, des détecteurs de trajectoire actifs.
  • KIA NIRO HEV EVOLUTION : à partir de 34 500 €, le modèle Style ajoute le soutien lombaire électrique, le réglage électronique du siège conducteur, la surveillance des angles morts, le tableau de bord numérique de 10,25 pouces, le hayon automatique, la recharge de téléphone sans fil, les feux avant à éclairage intégral, la pompe à chaleur.

L’équipement de la version tout électrique, le Kia Niro EV, est différent :

  • KIA NIRO EV BUSINESS : à partir de 42 700 € avec jantes en alliage de 17 pouces, système de navigation Kia DAB 10,25 pouces, Apple Carplay et Android Auto, régulateur de vitesse adaptatif, préchauffage de la batterie, 7 ans de trafic inclus, Cluster numérique 10,25 pouces, 7 ans d’entretien programmé, caméra de recul, assistant de maintien dans la voie, Smart Key, câble de charge avec prise Schuko.
  • KIA NIRO EV EVOLUTION : À partir de 47 500 €, la Business EV ajoute le siège conducteur à réglage électrique, le hayon automatique, les sièges en tissu et en cuir artificiel, la pompe à chaleur et la surveillance des angles morts.