Accueil Blog Faut-il attendre longtemps pour passer le permis ?

Faut-il attendre longtemps pour passer le permis ?

Pour conduire des engins motorisés, il est indispensable de passer son examen du permis de conduire. Selon la catégorie de véhicule, il existe différents types de permis. Toutefois, d’un permis à un autre, il existe un examen préliminaire obligatoire : il s’agit de l’examen du Code de la route.

Même si en soi, passer son permis ou son Code de la route n’est pas particulièrement complexe, la réussite à ces divers examens dépend de nombreux facteurs. De plus, tous ces facteurs ne sont pas directement liés à l’apprenant lui-même.

L’examen du permis de conduire, en quoi consiste-t-il ?

L’examen du permis de conduire est une évaluation qui donne l’autorisation à un individu de conduire un véhicule motorisé. Il consiste en deux épreuves, dont une théorique et une pratique. L’épreuve théorique est basée sur le Code de la route et la pratique est liée à la conduite. Cette dernière se fait en compagnie d’un examinateur. Il vous est possible de passer cet examen dans plusieurs villes qui abritent des centres d’examens spécialisés.

Il y a aussi des structures spécialisées dans chaque ville qui forment et évaluent uniquement au Code de la route. Ainsi, si vous allez passer votre examen du Code de la route à Marseille par exemple, vous serez en mesure de passer plus rapidement l’examen du permis de conduire. Ces centres sont facilement accessibles et il est même possible de vous inscrire comme candidat libre à l’examen.

Comment se déroule l’examen ?

Il est recommandé de se munir le jour de l’examen de sa convocation ainsi que d’autres pièces obligatoires. Veillez également à vous présenter à l’avance pour être sûr de commencer à temps et d’être prêt. Généralement, l’examen ne dure qu’une trentaine de minutes.

L’examen débute par une vérification des divers réglages pour s’assurer que le candidat est bien installé à son poste de conduite. Il y a ensuite un test pour s’assurer que le candidat possède une bonne vue. Cela peut consister en la lecture d’une plaque d’immatriculation sur la voiture en face par exemple. Il y a enfin le plus important de l’examen, qui est la conduite proprement dite. Elle s’effectue durant quelques minutes en respectant le Code de la route, mais aussi les consignes de l’instructeur.

Pour boucler l’examen, quelques questions sont posées concernant notamment les premiers soins routiers ainsi que les vérifications externes et internes. Quelques manœuvres de stationnement, de freinage et de manipulations du véhicule vous seront également demandées.

Permis de conduire : qui peut le passer et quand ?

Le permis de conduire peut être passé par toute personne physique ayant au moins 17 ans. En outre, lorsque le candidat choisit l’option de la conduite accompagnée, il peut passer le permis à 16 ans, parfois 15 ans. En général, une personne peut le passer si elle est déclarée apte à la conduite. Enfin, vous ne pouvez passer votre examen du permis que si vous avez impérativement passé et réussi votre examen du Code de la route.

passer le permis à Marseille

L’examen du Code de la route : les étapes

L’examen du Code de la route est la partie théorique de l’examen du permis. C’est comme nous l’avons dit plus haut l’examen que vous devez absolument passer avant d’accéder à celui du permis. Nous pouvons le définir comme l’examen permettant d’évaluer les connaissances des aspirants à la conduite sur l’ensemble des règles s’appliquant aux usagers des voies publiques.

Comment se déroule-t-il ?

L’examen du Code de la route prend la forme d’un examen collectif qui se déroule dans la salle du centre d’examen. Vous ne devez pas y arriver en retard et n’y avez accès que sur présentation de votre convocation et de votre pièce d’identité valide. L’examen se déroule en présence d’autres candidats et sous la surveillance d’un examinateur.

Pendant l’examen, vous êtes soumis à une série de 40 questions à choix multiples diffusées sur un écran tactile sous forme de séquences vidéo ou d’illustrations. Ces questions sont réparties au hasard pour chaque candidat et proviennent d’une base de données. Pour réussir cet examen, il faut convenablement répondre à un total de 35 questions sur le total posé.

Qui peut passer ce type d’examen ?

L’examen du Code de la route peut être passé par toute personne dès l’âge de 16 ans si elle souhaite suivre la formation en conduite accompagnée, dans le cas contraire par toute personne âgée d’au moins 17 ans.

Quelle est son importance ?

L’examen du Code de la route permet de vérifier que tous ceux qui veulent conduire un engin motorisé connaissent le Code de la route. Ce dernier assure la sécurité des usagers des voies publiques qu’ils soient piétons ou conducteurs. Le passage de l’examen du Code de la route est une condition obligatoire au passage de celui du permis.

Les examens du Code de la route et celui du permis sont liés. Il est d’ailleurs impossible de passer le permis sans avoir au préalable passé celui du code. Néanmoins, il est possible de passer le Code de la route sans passer le permis.

Pourquoi passer le permis de conduire devient de plus en plus difficile ?

Ajouté à un nombre croissant de candidats chaque année, le nombre d’auto-écoles est en chute libre. Il y a ainsi moins de centres pour plus de candidats, ce qui implique souvent que tout le monde n’arrive plus à s’inscrire. D’un autre côté, depuis 2017, les épreuves ont connu une nette amélioration.

Désormais, des composantes environnementales ainsi que des connaissances en mécanique sont ajoutées au processus d’évaluation. Si pour certains, cela rend l’examen plus facile, pour d’autres, il s’agit d’une véritable difficulté.

Quelques astuces pour passer son permis rapidement ?

Avec un important taux d’échec rencontré de plus en plus lors des examens d’obtention du permis de conduire, il devient indispensable de mettre toutes les chances de son côté. Il est vrai qu’en étant assidu et concentré, il est possible de réussir facilement ses examens, mais pas seulement. Le choix de votre lieu d’examen, du moment adapté pour le passer et même votre réussite à l’examen du code sont autant de facteurs qui influent sur la réussite à votre examen du permis.

Choisir le lieu et le moment adapté

Il est important de s’intéresser aux statistiques de l’auto-école. Pour passer vos épreuves, préférez des centres avec un fort taux de réussite et une bonne notoriété. De plus, il est conseillé de passer son permis dans une ville autre que sa ville de résidence.

En effet, dans certaines régions le délai d’attente pour passer le permis est sensiblement réduit. Après deux ou trois semaines de formation, l’examen est lancé contre un à deux mois au minimum ailleurs. Cela contribue d’ailleurs à augmenter vos chances de le décrocher plus aisément. Aussi, si vous disposez des moyens financiers, vous pouvez aussi vous rendre dans un autre département pour avoir votre permis.

Pour ce qui est du moment adapté pour passer le permis, oubliez l’été. La plupart des instructeurs sont en vacances. Il est même recommandé de passer son permis en hiver ou simplement d’éviter la période comprise entre juillet et août. Pour finir, le permis est aussi une affaire de préparation et de concentration. Optez donc pour des milieux calmes avec de grands espaces où les passages sont moins fréquents. Ceci vous permettra d’être mieux concentré et à l’aise pour cet apprentissage.

passer le permis

Penser à la conduite accompagnée

La conduite accompagnée concerne seulement les plus jeunes (15-17 ans) qui désirent s’initier à la conduite au plus vite. Ces jeunes pourront par la suite penser à passer un examen de conduite supervisée. L’avantage avec la conduite accompagnée est qu’elle permet à l’apprenant de se familiariser plus tôt et plus longtemps à la conduite. Il bénéficie ainsi d’une meilleure maîtrise des divers éléments de la route. Ce qui devrait l’aider lors de l’examen du permis pratique.

Il est en outre possible de recourir à la conduite accompagnée à l’issue d’une formation initiale de conduite. Puis, l’apprenant aura à commencer l’apprentissage sous la supervision d’un instructeur. Après cette formation, le candidat suivra les cours de Code de la route puis sera amené à passer l’examen du permis. Les chances de réussir l’examen de conduite sont nettement plus importantes grâce à ce système.

Toutefois, l’apprentissage en conduite accompagnée n’est autorisé qu’après avoir eu l’autorisation de l’assureur du véhicule. L’instructeur ou accompagnateur peut être un parent, un proche ou même une tierce personne. Dans tous les cas, cet accompagnateur devra être titulaire depuis au moins 5 ans d’une licence de conduite de type B.

Passer avec succès l’examen du Code de la route dès la première tentative

Comme vous le savez, avant d’accéder à la pratique, vous devez réussir la théorie. Il est d’ailleurs préférable de le réussir au premier essai. Pour y arriver, et ce du premier coup, vous devez vous en donner le temps et les moyens. Révisez correctement toutes les notions abordées ainsi que les questions qui pourront vous être posées. Surtout, évitez une révision en bloc à la veille de l’examen. Pensez plutôt à une révision régulière pour être au point et évitez ainsi le stress et la pression.

N’hésitez pas à demander l’aide des instructeurs si un détail vous échappe. Veillez à ne manquer aucun cours, cela peut vous porter préjudice.

Aussi, reposez-vous convenablement la veille pour être en pleine forme le jour de l’examen. Lors du déroulement de ce dernier, gardez votre sang-froid et une pleine confiance en vos capacités. Prenez le temps de faire attention aux détails de chaque illustration et veillez à ne pas faire plus de cinq fautes.