jeune conducteur
Accueil Blog Comment payer moins cher son assurance jeune conducteur ?

Comment payer moins cher son assurance jeune conducteur ?

Tous les ans, plus d’1,5 millions de personnes passent l’examen pour obtenir leur permis de conduire. Dans un monde en constante mouvance, il est en effet important d’être mobile. Mais si l’on peut mettre en avant cette volonté d’apprendre et de devenir autonome, le fait d’être titulaire du permis de conduire ne revêt pas que des avantages, surtout les premières années…

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Le statut de jeune conducteur n’est aucunement conditionné par l’âge de la personne qui obtient son permis de conduire. Seront logées à la même enseigne les personnes tout juste majeures mais aussi les personnes qui se sont décidées sur le tard à apprendre à conduire une voiture. Ce statut est surtout important au niveau de l’assurance que la personne doit contracter auprès d’un assureur. Il est alors considéré comme jeune chauffeur pendant un délai de trois ans.

Il est tenu de respecter certaines obligations et limitations et doit se faire connaitre des autres conducteurs en arborant un A, qu’il apposera sur sa carrosserie ou sur le pare-brise à l’arrière pour que ce signe distinctif soit bien visible.

Comment payer moins cher ?

Les assureurs savent que les jeunes chauffeurs ; s’ils ont validé la partie théorie et la partie pratique, n’ont pas encore certains réflexes que l’on n’acquiert qu’avec l’habitude. Pour ne prendre aucun risque, l’assurance allouée aux jeunes conducteurs est souvent chère. Comment faire pour économiser, tout en étant assuré ? Avant tout chose, il est conseillé de comparer les assureurs en réalisant plusieurs devis. Avec Internet, cette opération se fait facilement, et ne prend pas plus de quelques minutes pour obtenir le montant de sa cotisation, comme sur https://www.maaf.fr/auto/devis-assurance-auto

Conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet aux jeunes de 16 ans de commencer à conduire, sous la surveillance d’un adulte ; en général un ou ses deux parents. Cela peut être une autre personne de confiance. Ces deux années passées à apprendre les bases de la conduite tendent à rassurer les assureurs qui n’hésitent à faire baisser la surprime, voire la supprimer, pour certains d’entre eux.

Conducteur secondaire sur l’assurance de ses parents

Si vous n’utilisez pas beaucoup votre véhicule, pourquoi ne pas profiter du contrat d’assurance de vos parents ? Cela vous permet de payer moins cher et d’acquérir du bonus, si vous n’avez aucun problème de conduite. A contrario, en cas d’accident ou de délit routier, vos parents seront considérés au même titre que vous et vous prendrez tous du malus.

Voiture petit budget et assurance au tiers

Bien entendu, quand on a le permis, on rêve d’une belle voiture. Mais cela ferait inutilement monter le prix de votre assurance auto jeune conducteur. Le fait de choisir au contraire une voiture ayant plus de 100 000 kilomètres au compteur et vieille de 5 ans vous permet de ne prendre qu’une assurance au tiers. Il est néanmoins important d’être bien assuré et donc de voir le niveau de couverture proposé (bris de glace, par exemple…).

Choisir une assurance au kilomètre

Même si dans les premiers temps, vous aurez envie de voir du pays, à bord de votre voiture, il peut sembler judicieux de choisir une assurance au kilomètre. Vous ne payez que pour les kilomètres parcourus. Ce système est rassurant pour les cabinets d’assurance qui estiment que les longs trajets sont plus souvent synonymes de relâchement au niveau de la conduite.

Concernant toutes ces formules, faire jouer la concurrence est souvent synonyme d’économies car toutes les offres diffèrent au niveau des cotisations mensuelles, pour les mêmes prestations.