Accueil Blog Assurance auto connectée : qu’en penser ?

Assurance auto connectée : qu’en penser ?

C’est un des piliers du covoiturage, Blablacar, qui se lance le premier dans cette nouvelle aventure, en partenariat avec l’assurance l’Olivier. Afin de séduire non seulement ceux qui utilisent son site, mais aussi tous les conducteurs, l’entreprise mise sur une innovation : l’assurance connectée. Qu’est-ce que c’est et quels sont les avantages ?

En quoi consiste l’assurance automobile connectée ?

Avec un fichier clients déjà très étendu, facile sans doute de toucher les personnes qui font du covoiturage plus ou moins régulièrement en passant par la plateforme. Mais il fallait plus que cela pour convaincre et séduire.

Blablacar n’y va pas par quatre chemins et propose déjà, en partenariat avec un assureur déjà connu du grand public, un service d’assurance à petit prix. Au moment où l’on s’attend à une hausse de certains contrats à hauteur de quelques pourcents, il est certain que cette offre peut trouver son public.

Mais là encore, le site de covoiturage a voulu rester dans son domaine : l’innovation ; pour proposer un service qui n’existe pas encore : l’assurance connectée. Pas de caméra embarquée dans les véhicules (dashcam), mais une simple application à télécharger, ce qui rend déjà le contrat ludique, surtout pour les jeunes. L’entreprise n’entend pas, avec ce système, réprimander ceux qui roulent vite en augmentant leur cotisation le mois suivant. Pas question non plus d’accorder une réduction aux bons conducteurs.

Plus proche des conducteurs

Cependant, l’assurance connectée peut jouer un rôle important de prévention, puisqu’elle distille via l’application des conseils pour mieux respecter le code de la route. Au-delà de l’aspect sécuritaire, elle compte aussi permettre d’appliquer des gestes simples, au volant, pour réduire l’impact des voitures sur la planète. Par exemple : rouler moins vite pour moins polluer.

Il est prouvé qu’une voiture embarquant une caméra incite la personne qui conduit à être plus prudente au volant. Ici, il ne s’agit que d’une application. Alors que dans la première expérience, on sait qu’elle va prendre fin rapidement, il est question ici d’une assurance auto qui s’envisage sur le moyen ou long terme. Même en sachant que l’on peut résilier son contrat, est-ce que beaucoup de conducteurs apprécieront que leur conduite soit ainsi épluchée ?

Il est évident que si cela marche, le bénéfice serait pluriel : économiser sur son assurance, adopter les bonnes pratiques au volant et faire un geste pour l’environnement. Rien que pour cela sans doute, l’initiative mérite d’être saluée.