Accueil Blog Xpeng veut lancer un service de robotaxi…et plus encore !

Xpeng veut lancer un service de robotaxi…et plus encore !

Xpeng a organisé sa quatrième Journée technique 1024, au cours de laquelle elle a partagé de nombreux développements passionnants dans les domaines de la conduite autonome, des robotsaxis, des eVTOLs, etc. L’événement a eu lieu au siège de la société à Guangzhou. Jetons un coup d’œil, en bref, aux principales nouveautés que la société chinoise a dévoilées.

1024 Tech Day : les nouveautés

Lorsqu’elle a fait ses débuts sur le SUV G9, la plateforme XNGP a été décrite comme la dernière étape de XPeng avant de parvenir à une conduite entièrement autonome. En effet, ce système avancé d’aide à la conduite permet de gérer la voiture dans les parkings, les centres-villes, les autoroutes et les voies rapides. Un système qui ne nécessitera bientôt plus l’utilisation de cartes à très haute définition pour fonctionner, pouvant ainsi gérer les voitures sur pratiquement toutes les routes.

Lors de la 1024e journée technique, Xpeng a annoncé que le système ADAS XNGP peut désormais s’appuyer sur une nouvelle plateforme matérielle composée d’un système LiDAR double, de caméras HD de 8 mégapixels, d’un ordinateur d’une puissance de calcul de 508 TOPS et d’une nouvelle architecture logicielle basée sur un réseau neuronal de nouvelle génération appelé XNet. Un réseau neuronal développé en interne pour fournir une reconnaissance visuelle avec des capacités de prise de décision semblables à celles de l’homme.

XNet est soutenu par Fuyao, un centre de calcul chinois pour la conduite autonome, et par la plateforme informatique d’Alibaba. XPeng a poursuivi en expliquant que cette technologie permettra le développement et le déploiement d’une flotte de robotaxis à conduite autonome en Chine. On utilisera notamment le nouveau SUV G9, qui a déjà réussi le test de conduite autonome du gouvernement chinois sur des routes fermées à la circulation.

La société a également développé un nouvel assistant vocal qui intègre la technologie MIMO (Multiple Input Multiple Output) pour reconnaître les commandes de chaque passager dans la cabine. XPeng affirme que sa technologie ne nécessite pas de connexion Internet ni de commande d’activation.

eVTOL

Au cours de l’événement de cette année, XPeng a dévoilé la dernière version de son eVTOL, la première qui se rapproche réellement de la définition d’une « voiture volante ». En effet, en plus de voler, ce véhicule peut être conduit sur la route de manière traditionnelle. Apparemment, le premier test en vol a également été effectué, bien que la société n’ait pas ajouté de détails.

Xpeng est également impliquée dans la robotique et a montré, lors de la Journée de la technologie, une version actualisée de son « poney robot » qui a été amélioré pour avoir une plus grande liberté de mouvement.

Donnez votre avis !