Accueil Blog Pourquoi préférer une voiture d’occasion ?

Pourquoi préférer une voiture d’occasion ?

Un acheteur qui est sur le point de faire l’acquisition d’une nouvelle se retrouve souvent à hésiter entre l’occasion ou le neuf. Il n’est pas toujours évident de faire le choix puisqu’il y a des avantages autant que des inconvénients dans les deux cas. Malgré cela, force est d’admettre que bien des Français préfèrent les modèles de première ou de seconde main.

Au cours des 4 premiers mois de cette année, le marché des voitures d’occasion en France totalise environ 2 095 686 immatriculations. Il a alors bondi de 44,6 % par rapport à la même période de l’année précédente. Depuis le début de l’année, il se vend en France 3,6 voitures d’occasion pour un véhicule neuf. Attardons-nous davantage sur les différentes raisons qui expliquent cet engouement vertigineux pour les véhicules d’occasion.

Une voiture d’occasion est financièrement intéressante

Une voiture d’occasion est avant tout une automobile qui a déjà été utilisée régulièrement ou occasionnellement. Elle a déjà connu un ou plusieurs propriétaires. Un véhicule considéré comme tel peut être vendu par un particulier ou par un professionnel (garage, concessionnaire, mandataire auto…). Dans tous les cas, il est de notoriété qu’un modèle d’occasion présente des avantages financiers non négligeables.

Un véhicule d’occasion est moins onéreux

Si une automobile d’occasion est relativement moins chère que son équivalent fraîchement sorti d’usine, c’est parce qu’elle s’est dépréciée dès sa mise en circulation. À moins d’être un modèle exotique ou rare, tout véhicule subit effectivement une décote. En moyenne, une voiture neuve sortie d’une concession voit sa valeur régresser entre 15 et 30 % par an. Pour certains modèles, cette dépréciation peut même s’élever jusqu’à 50 % après 3 ans de circulation.

Si le principe de la décote enchante moins les acquéreurs de véhicule neuf, il constitue une véritable aubaine pour ceux qui préfèrent les modèles d’occasion. Il offre aux acheteurs la possibilité de mettre la main sur un modèle récent, presque neuf, fiable et avec les options souhaitées sans exploser leur budget. S’ils en prennent soin et parcourent un kilométrage normal, le véhicule conservera une bonne valeur de revente.

Tout acheteur qui souhaite en savoir plus sur le prix d’une voiture d’occasion peut se rendre sur les sites d’annonces, s’aider d’un comparateur, contacter un mandataire, visiter les garages et concessionnaires, ou encore solliciter un réseau pour la vente de véhicules multimarques.

L’acheteur bénéficie d’un pouvoir de négociation accru

Contrairement à l’acquisition d’un véhicule neuf, les bases de négociation s’avèrent plus larges avec une voiture d’occasion. La raison est que d’une part, cette dernière n’est que très rarement exempte d’imperfections et de défauts. L’acheteur peut par exemple contraindre le vendeur à revoir le prix de vente à la baisse pour une trace de corrosion, des griffes ou des rayures apparentes. D’autre part, si l’achat se fait auprès d’un professionnel, ce dernier est plus enclin à accorder une remise avantageuse pour écouler rapidement ses stocks.

L’assurance auto est moins dispendieuse

Si un certain nombre de critères entre en ligne de compte dans le calcul du coût d’une assurance auto, ce dernier est souvent minoré lorsque le véhicule à assurer est d’occasion. Puisque ce véhicule s’est déjà déprécié, il vaut bien entendu moins cher que son équivalent neuf. L’assureur prend alors moins de risque en l’assurant, car le montant de l’indemnisation est calculé sur la base de sa cote Argus.

L’acquéreur peut payer moins cher sa carte grise

Une fois la transaction finalisée, l’acheteur dispose d’un délai maximum de 30 jours pour mettre à jour la carte grise de son nouveau véhicule. Lors de cette étape, il doit s’acquitter de toutes les taxes qui composent le coût final du nouveau certificat d’immatriculation.

Depuis le 1er janvier 2021, tous ceux qui ont fait l’acquisition d’une voiture d’occasion ne sont plus assujettis à l’une d’elles : la taxe écologique sur les véhicules d’occasion. Les frais découlant du changement de carte grise s’allègent par conséquent. Selon la région, les propriétaires peuvent toutefois s’exonérer (partiellement ou totalement) en plus de la taxe régionale dès que leur véhicule d’occasion est considéré comme « propre ». L’économie à la clé est conséquente puisque le coût d’une carte grise dépend en grande partie de cette redevance.

Trouver la voiture rêvée parmi les modèles d’occasion

La décote étant inéluctable à partir du moment où un véhicule neuf est mis en circulation, les propriétaires d’un modèle neuf ont tendance à le revendre avant qu’il ne perde trop de valeur. Ce détail débouche ainsi sur la multiplication et la diversification des offres sur le marché des véhicules d’occasion.

Les acheteurs n’ont donc que l’embarras de choix et ne risquent certainement pas de passer à côté du modèle de leur rêve. Dans l’éventualité où le véhicule souhaité ne serait pas disponible en stock, certains professionnels peuvent le commander auprès de leurs fournisseurs (français ou étrangers).

Un véhicule d’occasion est rapidement disponible

En plus d’être financièrement avantageux et synonyme d’offres aussi étendues que diversifiées, les voitures d’occasion n’occasionnent des contraintes de délai de mises à disposition que très rarement. Pour le cas des véhicules neufs qui ne sont pas disponibles en stock, les acheteurs doivent attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois (pour les modèles très prisés) avant de pouvoir les récupérer.

Chaque constructeur privilégiant souvent une production à la demande (ou à flux tendu), les délais d’acquisition sont rallongés. Les véhicules de seconde main sont quant à eux disponibles quasi instantanément dans la majorité des cas.

En occasion, l’acheteur profite d’un modèle mieux équipé

À budget équivalent, l’acheteur peut bénéficier en occasion d’un modèle mieux équipé, voire de catégorie élevée, par rapport au neuf. Le marché des véhicules de première et de seconde main lui permet dans ce cas de monter en gamme et d’accéder à une multitude d’options et/ou d’équipements sans pour autant dépenser une somme astronomique.

L’acheteur peut toutefois passer d’un segment à l’autre dans le but de bénéficier de plus de coffre, de place ou plus de puissance. Il peut par exemple passer d’un break à un monospace, ou d’une simple citadine à une berline.

Les bons réflexes pour acheter un véhicule d’occasion

Puisque toutes les voitures d’occasion ne se valent pas, on doit porter une attention toute particulière sur certains points avant d’en faire l’acquisition. Il est d’abord question de retracer l’historique du véhicule que l’on projette d’acheter. Cette étape revêt une importance cruciale lorsque ce véhicule est vendu par un particulier. Il convient ainsi d’exiger au vendeur des preuves d’entretien et celles des interventions qui se sont déjà opérées. On doit s’intéresser aux éventuels soucis ayant été rencontrés ainsi qu’aux réparations ayant eu lieu.

Il est ensuite conseillé de s’assurer que le carnet d’entretien du véhicule est bien à jour et que tous les défauts ont été corrigés. En même temps, il convient de constater la logique des dates de visite et de la progression du kilométrage au compteur. En cas de doute là-dessus, on peut faire expertiser le véhicule par un professionnel. La prochaine étape consiste à vérifier que le numéro de châssis gravé sur la carrosserie est identique à celui indiqué dans le certificat d’immatriculation. Dans le cas où l’on ne parvient pas à trouver ce numéro sur la carrosserie, c’est qu’il a été limé intentionnellement. Alors, on est confronté à un arnaqueur.

Une fois tous ces contrôles effectués, on peut examiner la voiture sous toutes les coutures : carrosserie, habitacle, vitres, optiques, sellerie, moteur, pédales, bon fonctionnement des éléments… Il ne reste plus enfin qu’à l’essayer sur route. Avant de finaliser la transaction, tout acheteur doit vérifier que les documents que lui remet le vendeur sont à jour et complets. Vous pourrez alors profiter d’un véhicule d’occasion rêvée à un prix défiant toute concurrence.