Accueil Blog Nissan Juke Hybrid : le SUV à partir de 31 450 €

Nissan Juke Hybrid : le SUV à partir de 31 450 €

Le nouveau Nissan Juke Hybrid, le premier modèle électrifié du SUV japonais, a enfin fait ses débuts. Il a été annoncé au début de l’année 2022 et les prix n’ont été révélés que récemment, à partir de 31 450 euros pour la finition N-Connecta. Nous avons donc eu la chance de tester ce SUV compact doté d’un groupe motopropulseur entièrement hybride, élargissant encore l’éventail des possibilités dans ce segment.

Plateforme

Le nouveau Nissan Juke Hybrid est construit sur la plateforme technologique modulaire CMF-B du Groupe Renault, résultat de l’alliance stratégique qui existe entre les deux constructeurs depuis plusieurs années. Il s’agit d’une colonne vertébrale technologique, préparée pour s’adapter aux différentes étapes de l’électrification, du système hybride léger au système hybride rechargeable plus avancé, en passant par les voitures électriques, avec la variante CMF-EV.

Pour le Juke, c’est le niveau intermédiaire, entièrement hybride, qui a été choisi, ce qui constitue à notre avis le meilleur compromis entre le prix à l’achat et à l’usage et, non moins important, la facilité d’utilisation. La batterie est située à l’arrière, sous le coffre qui  » mange  » environ 70 litres, par rapport au Juke à essence.

Motorisation hybride

La nouvelle mécanique entièrement hybride qui fait ses débuts sur le Juke Hybrid comporte plusieurs éléments. Nous retrouvons le moteur à essence 1.6 à cycle Atkinson, capable de générer une puissance maximale de 94 ch et 148 Nm de couple, associé au moteur électrique synchrone principal à aimants permanents (également situé à l’avant) capable de générer une puissance maximale de 36 kW (49 ch) et 205 Nm de couple.

Contrairement aux différents modèles de voitures hybrides sur le marché, le Juke embarque une seconde unité électrique de 15 kW, appelée démarreur/générateur, équipée d’un onduleur dont la fonction principale est de démarrer le moteur à combustion, de synchroniser les tours en fonction de la progression de la voiture et de récupérer l’énergie lors du freinage. Les unités électriques sont alimentées par une batterie lithium-ion de 1,2 kWh refroidie par liquide. Ainsi, le système est en mesure de générer une puissance totale de 143 ch et un couple de 148 Nm. Les performances sont modestes, avec un 0 à 100 km/h couvert en 10,1 secondes environ, et une vitesse de pointe de 166 km/h.

Boîte de vitesses sans embrayage

L’innovation réside toutefois dans le système de transmission qui n’utilise pas une CVT ou une boîte à double embrayage plus classique. En effet, on retrouve un sélecteur inspiré du monde de la F1 du Groupe Renault, dépourvu d’embrayage mais avec un engagement à dents. La boîte de vitesses comporte deux rapports pour le moteur électrique principal et quatre rapports pour le moteur thermique. Il existe donc plus de 15 combinaisons possibles pour une gestion optimale des rapports. La voiture n’a pas besoin d’embrayage car le démarrage à partir de l’arrêt est toujours assuré par le moteur électrique, qui pourrait propulser la voiture jusqu’à une vitesse maximale de 55 km/h (96 km/h enregistrés en croisière).

Le moteur thermique est ensuite démarré et le démarreur/générateur se charge de synchroniser les tours du 1.6 avec la vitesse des roues et le rapport requis. Il en résulte un système mécanique plus simple, plus léger et dépourvu d’élément d’usure tel que les embrayages, ce qui offre une meilleure expérience de conduite qu’un système à variation continue déjà bien connu.

L’unité de contrôle gère ainsi toutes les alternatives possibles en fonction de notre style de conduite, de la charge, de la route ou du mode sélectionné. La mécanique est en mesure d’assurer une consommation déclarée comprise entre 5,0 et 5,2 litres aux 100 km, soit environ 20 km par litre, avec des émissions de CO2 comprises entre 115 et 117 g/km.

Design du Juke Hybrid

A première vue, il ne présente pas de nouveautés esthétiques particulières, avec les mêmes dimensions que le Juke, 4,21 mètres de long sur 1,80 mètre de large et 1,60 mètre de haut. Toutefois, les concepteurs ont travaillé sur l’aspect aérodynamique du Juke, afin de contenir la consommation de carburant et les émissions du SUV japonais. Ainsi, la calandre centrale a été revue, désormais optimisée pour le flux d’air, avec un nouveau logo Nissan et un profil noir brillant. La calandre inférieure est également nouvelle, équipée de cloisons mobiles pour être plus efficace et mieux refroidir les composants mécaniques.

Le design des jantes bicolores de 17 ou 19 pouces est entièrement nouveau, tout comme les nouvelles jantes en alliage aérodynamiques de 19 pouces avec éléments contrastés, dérivées de la Nissan Ariya. A l’arrière, le spoiler supérieur a été affiné, travaillant de concert avec un petit fond de carénage (situé entre l’essieu arrière et le pare-chocs de la voiture) de manière à rendre plus propres les flux sortant de l’arrière.

Intérieur

Peu de changements à l’intérieur, où l’on retrouve la nouvelle instrumentation numérique spécifique à la version hybride. Il comporte des graphiques indiquant les éléments éco/puissance/charge, utiles pendant la conduite, ainsi que le niveau de charge de la batterie et les flux d’énergie. En haut, au milieu des bouches d’aération, se trouve le bouton EV, utile pour forcer le système à fonctionner sans émissions tant que la charge restante de la batterie le permet (un peu plus de quelques kilomètres, dans des conditions optimales). La qualité de fabrication est bonne, avec des plastiques souples et du cuir dans la partie supérieure ainsi que dans le tunnel central, tandis que les plastiques durs prédominent dans la partie inférieure, ce qui est compréhensible pour le segment.

Il y a également un bouton dédié E-Pedal, la conduite à pédale unique déjà vue sur la Nissan Leaf et d’autres voitures électriques de la marque, pour maximiser le freinage par récupération et réduire l’utilisation de la pédale de frein. La capacité du coffre diminue légèrement en raison de la batterie électrique, la capacité minimale commençant désormais à 354 litres, pour atteindre un maximum de 1 327 litres avec les sièges rabattus.

Fiche technique du Juke Hybrid

  • Partie mécanique
    • Moteur : Euro 6d, 1.6 essence, 4 cylindres
    • Puissance : 94 Ch
    • Couple : 148 Nm
    • Puissance électrique : 36 kW ( 49 ch), 205 Nm
    • Total : 105 kW ( 143 ch), 148 Nm
    • Traction : avant
    • Suspension : MacPherson / roues jumelées
  • Dimensions
    • Longueur : 4 210 mm
    • Largeur : 1 800 mm
    • Hauteur: 1 600 mm
    • Volume du coffre : 354 litres
    • Jantes : 17 à 19 pouces
    • Poids: 1 327 kg (en ordre de marche)
    • Batterie : 1,2 kWh
  • Performance
    • Vitesse maximale : 166 km/h
    • Accélération 0-100 km/h : 10,1 secondes
    • Consommation : 5,2 l/100 km (WLTP combiné)
    • Rejets de CO2 : 115-117 grammes par km (WLTP combiné)
  • Prix : à partir de 31 450 euros