Accueil Blog Lotus Eletre, le nouveau SUV électrique avec 600 km d’autonomie

Lotus Eletre, le nouveau SUV électrique avec 600 km d’autonomie

Pour Lotus, une nouvelle page de son histoire s’ouvre. Le constructeur automobile britannique a officiellement dévoilé le Lotus Eletre, son premier SUV électrique. C’est un modèle dont nous avons souvent parlé ces derniers mois entre teasers et photos espionnes. Enfin, nous avons la possibilité de découvrir toutes ses caractéristiques. Lotus a décidé d’entrer dans le segment des SUV avec un modèle ultra-haute performance qui offre beaucoup d’innovation avec des solutions techniques raffinées.

Les prix n’ont pas encore été rendus officiels. Pour le voir sur la route, cependant, il faudra attendre encore un peu. En fait, la production dans une nouvelle usine en Chine ne commencera que vers la fin de l’année. Les premières livraisons sont attendues en 2023.

Design du Lotus Eletre

La Lotus Eletre mesure 5103 mm de long x 2135 mm de large x 1630 mm de haut, avec un empattement de 3019 mm. Le nouveau SUV, ou plutôt, le nouvel Hyper-SUV comme l’appelle Lotus, a été conçu avec une grande attention à l’aérodynamisme. Comme l’indiquait déjà un ancien teaser, la voiture dispose d’une aérodynamique active avec certains choix hérités des Emira et Evija. Par exemple, la position du volet et du spoiler s’ajuste automatiquement pour un aérodynamisme optimal, améliorant ainsi l’autonomie, la vitesse et la manœuvrabilité.

Le SUV présente un empattement large et des porte-à-faux très courts. La partie avant, avec ses faisceaux de phares très fins, semble musclée. On remarque également le soin extrême apporté à l’aérodynamisme de la partie avant, qui comporte une calandre active qui s’ouvre et se ferme pour diriger l’air vers les moteurs, les freins et la batterie. La Lotus Eletre peut également compter sur des roues de 23 pouces. Le système de freinage est en carbone-céramique.

Toujours dans le but d’optimiser l’aérodynamisme, le SUV électrique ne dispose pas de rétroviseurs extérieurs traditionnels, mais de caméras qui projettent des images sur des écrans situés dans l’habitacle. Curieusement, il y a deux autres caméras sur le support externe, qui sont utilisées pour le système d’assistance au conducteur et le système de vision à 360 degrés utilisé pour le stationnement. À l’arrière, on trouve une barre de LED qui traverse tout le hayon.

L’intérieur du SUV

En ce qui concerne l’habitacle, Lotus voulait vraiment offrir le meilleur de la technologie. Il n’y a pas de tableau de bord classique mais plutôt un écran d’à peine 3 centimètres de haut à développement horizontal qui est également disponible pour le passager avant. Un écran à travers lequel le conducteur peut trouver des informations essentielles sur la voiture.

Le passager, quant à lui, aura accès aux informations relatives au divertissement. Dans tous les cas, le conducteur aura également accès à un affichage tête haute sophistiqué à réalité augmentée. La voiture est également dotée d’un grand écran central d’infodivertissement OLED de 15,1 pouces avec connectivité 5G et prise en charge des mises à jour OTA.

L’habitacle est proposé en configuration 4 ou 5 places. Il y aura également un écran à l’arrière pour accéder au contenu multimédia. Pour l’intérieur, Lotus voulait utiliser des matériaux durables. Un système audio KEF Premium de 15 haut-parleurs et 1 380 watts est de série.

Motorisation et aides à la conduite

La nouvelle Lotus Eletre est basée sur la nouvelle Electric Premium Platform qui sera également utilisée pour d’autres modèles de la nouvelle gamme électrique de la marque britannique. Cette plateforme restera exclusive à Lotus et ne sera pas utilisée par d’autres voitures du groupe Geely.

En ce qui concerne le groupe motopropulseur, nous avons un schéma à deux moteurs. Cela signifie donc que la transmission intégrale est présente. Lotus affirme que son nouveau SUV peut compter sur une puissance totale d’environ 450 kW (612 ch). Ainsi, les performances seront très élevées. En effet, la vitesse maximale serait de 260 km/h et l’accélération de 0 à 100 km/h en seulement 2,95 secondes.

Le groupe motopropulseur est alimenté par une batterie de plus de 100 kWh capable d’offrir une autonomie d’environ 600 km selon le cycle WLTP. Grâce au support de l’architecture 800 V, 400 km peuvent être récupérés des bornes de recharge à courant continu de 350 kW en 20 minutes environ. En courant alternatif, en revanche, le SUV peut recharger jusqu’à une puissance de 22 kW.

Et en parlant de systèmes ADAS, la nouvelle Lotus Eletre est équipée de capteurs LiDAR qui lui permettront d’offrir des solutions avancées de conduite assistée à l’avenir, qui seront disponibles via des mises à jour OTA. Pour l’instant, le SUV est équipé, entre autres, d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un avertisseur de collision et d’un système de freinage d’urgence automatique.