moteur
Accueil Blog Décalaminage moteur : comment ça marche ?

Décalaminage moteur : comment ça marche ?

La calamine est ce résidu charbonneux qui s’accumule inévitablement dans le moteur de votre véhicule, qu’il s’agisse d’un moteur diesel, à essence ou au GPL. Cette accumulation de calamine provient de causes diverses, ces dernières pouvant accélérer le processus d’accumulation et favoriser l’encrassement de votre moteur. Pour supprimer cette calamine et retrouver un moteur en bon état de fonctionnement, il faut procéder à un décalaminage moteur. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce procédé.

D’où vient la calamine dans votre moteur ?

La calamine ou les calamines sont ces résidus noirs et charbonneux qui se forment sur les parois de votre moteur, encrassent ce dernier et nuisent à son bon fonctionnement. Précisément, elles empêchent l’air de bien entrer dans le moteur, et empêchent les gaz d’échappement de bien s’évacuer du moteur.

Les calamines proviennent de l’amoncellement d’hydrocarbures imbrûlés lors de la combustion (huile ou gasoil), lesquels sont cristallisés par l’action de la chaleur. Ce phénomène (formation de calamines) peut être causé ou favorisé par :

  • L’usage de carburants de mauvaise qualité ;
  • Une carburation inappropriée (excessivement plus de carburant que d’air) ;
  • Une introduction d’huile dans le processus de combustion ;
  • Une conduite à bas régime (à moins de 2 000 tours/minute) ;
  • La Re-circulation des Gaz d’Échappement (Vanne EGR).

Dans ces différents cas, les calamines pourront s’accumuler à l’échappement, au niveau du turbocompresseur, ou encore de la chambre de combustion.

Les types de décalaminage moteur

decalaminant moteurLe décalaminage moteur renvoie au procédé de nettoyage du moteur de votre véhicule, dans le but précis de supprimer les calamines qui s’y sont accumulées. Le décalaminage moteur peut se faire soit manuellement soit chimiquement. Les techniques et procédés de ce type de nettoyage moteur sont présentés dans le point suivant. Il existe deux groupes de techniques de décalaminage moteur, dont les procédés sont différents.

Le décalaminage moteur manuel

Par cette technique de décalaminage, les organes du moteur touchés par la calamine, voire la culasse sont déposés, puis la calamine est nettoyée manuellement à l’aide de nettoyants adéquats. Enfin, les éléments démontés du moteur sont remontés. Toutefois, il est recommandé de procéder à un décalaminage moteur manuel uniquement si le moteur du véhicule a subi quelques dommages. Cette technique peut d’ailleurs s’avérer plus coûteuse que la suivante.

Le décalaminage moteur chimique

Plusieurs produits et procédés chimiques peuvent être utilisés pour le décalaminage interne du moteur. Tout d’abord, l’utilisation de décalaminants moteur. Avec cette méthode rapide, il suffit de se procurer un produit décalaminant moteur (généralement en flacon) et de le verser dans le réservoir du véhicule. Puis, vous devrez rouler sur une longue distance pour éliminer les calamines nettoyées.

GS27 170311 Formule 9000 Diesel
GS27 170311 Formule 9000 Diesel
(95)
Bardahl décrassant Moteur Diesel 5 en 1-1 l
Bardahl décrassant Moteur Diesel 5 en 1-1 l
(12)
BARDHAL 9323 Décalaminant Moteur Bidon
BARDHAL 9323 Décalaminant Moteur Bidon
(4)

Toutefois, si vous optez pour cette solution, il faut bien choisir le produit à utiliser, car un produit décalaminant peu efficace ou de mauvaise qualité est susceptible de libérer des tas de calamines, lesquels peuvent à leur tour endommager certaines composantes du moteur (soupapes, bielles, culasse, etc.). Vous débourserez en moyenne 50 euros pour un produit décalaminant.

Le décalaminage moteur à l’hydrogène

Cette méthode nécessite l’usage d’une machine ou station qui produit de l’hydrogène. Pendant que le moteur du véhicule tourne au ralenti, la machine insuffle de l’hydrogène dans l’admission d’air de la voiture. Comme avec la pyrolyse, l’hydrogène attaque les calamines (de même que les dépôts huileux, les gommes et les débris de suie), il les convertit en gaz brûlés, lesquels sont évacués via l’échappement ?

L’hydrogène injecté via ce procédé sert aussi au traitement des filtres à particules. Pour cela, il suffit d’effectuer une accélération au milieu et à la fin du nettoyage. Le décalaminage moteur par injection d’hydrogène permet aussi de nettoyer les soupapes, le turbocompresseur, et la vanne EGR. Ce traitement dure entre 30 minutes et 2 heures, et vous coûtera entre 70 et 150 euros (selon votre véhicule).

Pour conclure

Maintenant, vous savez ce qu’il faut faire pour remettre votre moteur en bon état de fonctionnement. Toutefois, n’attendez pas forcément que votre moteur s’encrasse pour recourir à ce traitement, car le décalaminage moteur est aussi un traitement préventif contre les pannes et avant d’effectuer un contrôle technique.