Accueil Blog BYD Seal fait ses débuts sur le marché chinois

BYD Seal fait ses débuts sur le marché chinois

Présenté au printemps dernier, le BYD Seal a été conçu pour concurrencer directement la Tesla Model 3 en Chine. C’est un modèle qui a déjà reçu plus de 60 000 précommandes depuis qu’il a été dévoilé. Aujourd’hui, le BYD Seal est sur le point d’arriver dans les mains de ses premiers propriétaires chinois.

Ce qui est intéressant, c’est que cette voiture électrique arrivera aussi bientôt en Europe, du moins sur les marchés du Vieux Continent où la marque chinoise a décidé de s’implanter. Le constructeur automobile a confirmé que ce modèle sera mis en vente en Allemagne et en Suède au quatrième trimestre de 2022 grâce à des accords avec le groupe Hedin Mobility, qui commercialisera et entretiendra les voitures BYD. Sur les autres marchés européens où BYD est présent, le Sceau arrivera à une date ultérieure.

Disponible aussi avec un double moteur

Pour l’instant, nous ne savons pas combien de versions seront commercialisées en Europe. En Chine, cependant, le BYD Seal est proposé avec trois groupes motopropulseurs différents. La voiture mesure 4 800 mm de longueur x 1 875 mm de largeur x 1 460 mm de hauteur, avec un empattement de 2 920 mm. Cette voiture est basée sur l’e-Platform 3.0 de BYD, spécialement conçue pour les voitures électriques.

La version d’entrée de gamme est équipée d’un seul moteur électrique de 150 kW avec 310 Nm de couple et d’une traction arrière (0-100 km/h en 7,5 secondes). La batterie a une capacité de 61,4 kWh et permet une autonomie allant jusqu’à 550 km mais selon le cycle CLTC. Nous avons ensuite une variante toujours avec un seul moteur électrique mais avec une puissance de 230 kW et un couple de 360 Nm (0-100 km/h en 5,9 secondes). Dans ce cas, l’accumulateur a une capacité de 82,5 kWh. L’autonomie, toujours selon le cycle CLTC, peut atteindre 700 km. Enfin, au sommet de la gamme, nous avons la BYD avec deux moteurs électriques et une transmission intégrale.

Une puissance totale de 390 kW avec un couple de 670 Nm est disponible (0-100 km/h en 3,8 secondes). La batterie est également de 82,5 kWh pour une autonomie allant jusqu’à 650 km (CLTC). Pour cette voiture, BYD utilise ses batteries Blade, qui sont de type LFP. En ce qui concerne la recharge, la batterie de 61,4 kWh peut fournir de l’énergie jusqu’à une puissance maximale de 110 kW, la batterie de 82,5 kWh jusqu’à 150 kW.

Bien entendu, les prix pour le marché européen ne sont pas encore connus. En Chine, le BYD débute à 222 274 yuans, soit environ 32 300 euros.