voiture occasion
Accueil Blog Achat voiture d’occasion : le guide complet pour ne pas se tromper...

Achat voiture d’occasion : le guide complet pour ne pas se tromper !

Le marché des voitures d’occasion en France est très dense et enregistre des chiffres importants. De plus en plus de conducteurs choisissent d’acheter une voiture d’occasion. Les raisons pour lesquelles de nombreux automobilistes français se tournent vers le marché des voitures d’occasion sont multiples. Toutefois, ils le font presque toujours pour des raisons budgétaires.

Il n’est pas rare de faire de bonnes affaires en achetant une voiture récente d’occasion, et en bon état, mais le piège n’est jamais très loin si vous êtes pressé et que vous tombez amoureux d’une voiture en particulier. Voyons donc ensemble les erreurs à ne pas commettre lorsque vous achetez une voiture d’occasion.

Achat auprès d’un concessionnaire ou un particulier

Ouvrons cet article sur un dilemme : faut-il acheter sa voiture d’occasion auprès d’un particulier ou d’un concessionnaire ? Le premier choix est à étudier avec soin car le véhicule que vous allez acheter ne bénéficiera d’aucune garantie, si ce n’est l’existence d’une garantie résiduelle de la garantie constructeur d’origine. L’achat et la vente entre particuliers sont régis par les règles du code civil, et souvent la voiture est achetée avec la formule « en l’état« .

En revanche, en achetant une voiture d’occasion chez un concessionnaire, vous pouvez compter sur une garantie supplémentaire de 1 à 2 ans. Si vous avez vraiment trouvé la bonne affaire, il est conseillé de demander au concessionnaire. un historique chronologique de la voiture.

Voitures d’occasion à zéro kilomètre

Les voitures d’occasion avec un kilométrage vierge, sont des voitures que le concessionnaire immatricule généralement à des fins de démonstration, et qui sont revendues quelques mois plus tard. Il s’agit souvent de bonnes affaires et les économies réalisées sur le prix catalogue sont substantielles. Attention à la garantie, la garantie du fabricant commence au moment de l’immatriculation, tandis que la garantie du vendeur commence au moment de la livraison au client final.

compteur kilometrique

Comparer les prix

Le marché des voitures d’occasion est essentiellement réglementé par des côtes basées sur l’année d’immatriculation et l’équipement du modèle. Les prix peuvent varier, plus ou moins, en fonction de l’état de la voiture, de son kilométrage ou de la présence d’accessoires et d’options supplémentaires. Un prix bien inférieur aux côtes officielles doit déclencher une sonnette d’alarme, afin de comprendre pourquoi la voiture est vendue sous sa côte.

Attention au kilométrage

Outre l’année d’immatriculation, une bonne idée de l’ancienneté et de l’utilisation de la voiture est son kilométrage. Les compteurs kilométriques peuvent être trafiqués et certains indiqués un nombre bien inférieur au kilométrage réel. Un contrôle qui peut être effectué pour vérifier si le kilométrage est véritable ou non est la vérification du carnet d’entretien, qui indique une date et le kilométrage au moment du contrôle. En outre, l’usure du volant et du pommeau de vitesse, s’ils sont très usés ou excessivement brillants (s’il s’agit de cuir), indique généralement un kilométrage élevé. Il s’agit toutefois d’une déduction approximative, car ce sont des éléments facilement remplaçables, qui peuvent masquer un kilométrage élevé.

Historique de la voiture

Une voiture d’occasion bien entretenue est généralement un véhicule dont le propriétaire prend soin et qui est régulièrement entretenu. Ainsi, si la voiture d’occasion est accompagnée de son historique (carnet d’entretien), grâce auquel il est possible de vérifier les interventions effectuées, il faut considérer que c’est un signal positif. Il est également possible de vérifier si elle a subi des réparations importantes. Sur les véhicules de plus de 5 ans et ayant un kilométrage proche de 100 000 kilomètres, il est nécessaire de vérifier quand la distribution est à changer et si cette opération a déjà été effectuée. Attention, ce type d’intervention peut engendrer des frais importants selon le constructeur et le modèle de la voiture.

Etat de l’intérieur

interieur etat

L’état de conservation de l’intérieur d’une voiture d’occasion, en dit long sur la façon dont elle a été traitée par son ancien propriétaire. Des plastiques usées et sales, des pièces endommagées ou grossièrement réparées, sont le signe évident d’une voiture mal entretenue. Lorsque vous montez à bord, vous devez vérifier que toutes les commandes électriques sont fonctionnelles. Vous devez donc tester les fenêtres, la climatisation, le système audio, le GPS de la voiture et l’éclairage intérieur.

Etat carrosserie et accessoires

Une analyse minutieuse de l’extérieur de la voiture d’occasion que vous convoitez est à prévoir. Il faudra vérifier la qualité de la peinture, qui doit être homogène et de couleur uniforme. Tout changement de couleur peut indiquer une réparation effectuée à la suite d’un accident par exemple. Vérifiez bien l’état et le fonctionnement des optiques, les phares en plastique ont tendance à devenir ternes et jaunes relativement tôt, ce qui affecte leur efficacité.

Tous les verres des fenêtres ou pare-prise doivent être passées au crible pour détecter d’éventuels éclats. Les portes doivent s’ouvrir et se fermer facilement, et il est nécessaire de vérifier qu’une fois fermées, elles sont bien alignées avec le reste de la carrosserie. À l’aide d’un cric hydraulique, il est possible d’inspecter le dessous de la voiture, les passages de roues, à la recherche d’éventuels dégâts ou de suintements de liquide. Même si l’idéal serait un contrôle avec la voiture sur un pont.

Les pneumatiques

Il est important de ne pas négliger l’analyse des pneus et de tester leur état. Une usure inégale de la bande de roulement, indique que la voiture n’est pas réglée correctement et qu’il est peu probable qu’elle ait une bonne tenue de route. Le flanc extérieur des pneus indique la date de fabrication. Vous pouvez ensuite vérifier l’âge des pneus sur la voiture d’occasion, peut-être par rapport à la date d’immatriculation de la voiture. Pour vérifier l’épaisseur des pneus, on peut vérifier leur état avec une pièce de 1 euro placée entre les sillons. En gros on peut dire que si la gomme ne dépasse pas l’anneau doré de la pièce, le pneu doit être remplacé.

Soulever le capot

regarder moteur

L’inspection du compartiment moteur est très importante et vous devez procéder à cette analyse avec calme et méthode. À première vue, on peut voir assez rapidement si le compartiment a été soigneusement nettoyé, ou s’il contient des saletés et de la poussière d’époque. À l’aide d’une torche, il est bon de parcourir tous les coins à la recherche de fuites de liquides, de l’état des tuyaux et des durites en caoutchouc. Vous devez vérifier l’âge de la batterie et l’état des contacts et des câbles électriques. Démarrez la voiture, vérifiez les bruits suspects, les gaz d’échappement et le bruit. Assurez-vous que le système de refroidissement fonctionne correctement (le ventilateur de radiateur doivent démarrer une fois la voiture bien chaude). Il est toujours judicieux de vérifier les numéros de séries du châssis et du moteur avec celles indiquées dans le livret. Vous serez ainsi protégé des mauvaises surprises.

L’essai sur route

L’achat d’une voiture d’occasion ne doit jamais se faire sans un essai routier. L’examen de conduite doit être effectué avec soin, et pendant la durée nécessaire à un examen complet. Donc, si le vendeur est pressé ou n’autorise pas du tout l’essai de son véhicule d’occasion, refusez l’achat. Pendant le test, vous devez tester la tenue de route, le comportement de la suspension et du système de freinage. Vous devez vérifier la réponse du moteur à l’accélérateur, et faire attention aux éventuelles défaillances et voyants.